Pourquoi devenir auto entrepreneur ?

On ne le dira jamais assez, entrepreneuriat est l’avenir de l’économie. En effet, dans un contexte où trouver un recruteur devient de plus en plus difficile, il est plus que nécessaire de se lance dans ses propres activités. Ceux qui l’ont compris s’y mettent déjà. D’ailleurs devenir auto entrepreneur devient une chose très avantageuse du fait de tous les allègements liés à ce statut. Les lignes qui suivent en diront plus long su ce statut juridique.

Les avantages du statut d’auto entrepreneur

Devenir auto entrepreneur, c’est se donner la chance de bénéficier d’un régime spécifique très avantageux. En effet, depuis le 1er janvier 2009, les entreprises individuelles artisanales, commerciales ou libérales relevant du régime fiscal de la micro-entreprise bénéficie de beaucoup d’avantages. Ainsi, le statut d’auto entrepreneur donne accès à des formalités de création d’entreprises très souples. De même, dans le but d’encourager les porteurs de projet, un dispositif à été mis en place pour permettre aux autos entrepreneurs de bénéficier d’un mode de calcul et de paiement simplifié de leurs cotisations, contributions sociales et de leurs impôts sur le revenu. A titre d’exemple, le régime fiscal de la micro entreprise bénéficie d’une une franchise en base de TVA. Ainsi, ces entreprises ne sont pas liées par facturation de cette taxe et ne sont pas assujetties à l’obligation de récupérer cette taxe. Au moment de la de la facturation, l’entreprise a alors l’obligation de préciser sur la facture que la TVA est non applicable sur le prix de vente. Cet allègement découle de l’article 293 B du CGI. Ainsi devenir auto entrepreneur en créant une micro entreprise présente de nombreux avantages. Mais quels sont les conditions requises ?

Comment devenir auto entrepreneur ?

Il y a certaines règles qui sont posées pour avoir la possibilité de devenir auto entrepreneur. Vous devez tout d’abord procéder à la création d’une entreprise individuelle et opter pour le régime fiscal de la micro entreprise. Cependant, pour bénéficier du régime fiscal de la micro entreprise, votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser une fourchette définie par la loi. Ainsi, en 2015, pour une année civile complète, votre chiffre d’affaire ne doit pas dépasser 82 200 € pour une activité de vente de marchandises, d’objets, de fournitures, de denrées à emporter ou à consommer sur place ou une activité de fourniture de logement. Relativement aux prestations de services relevant de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non commerciaux (BNC) votre chiffre d’affaire ne doit pas dépasser 32 900 € pour avoir le statut d’auto entrpreneur.

Limites et obligations fiscale de l’auto entrepreneur
Quels métiers conviens parfaitement au statut auto entrepreneur ?